Tests : Est-ce que votre conjoint (e) vous maltraite ou vous contrôle physiquement, psychologiquement ?

Etes vous victime de la violence

1. Votre conjoint entretient-il directement ou indirectement des menaces… 

  • Qu’en cas de rupture, il pourrait vous ruiner ?
  • Qu’il a la possibilité de déposer une plainte contre vous auprès de la police en vous accusant d’être un parent inadéquat ou un conjoint violent
  • Qu’en cas de rupture, votre relation avec vos enfants pourrait être menacée ?
  • Qu’il pourrait vous discréditer auprès de votre famille, vos enfants, votre employeur, vos amis, votre thérapeute ?
  • Qu’en cas de rupture, il obtiendrait la collaboration des membres de son entourage pour vous affronter ?

2. Votre conjoint vous a-t-il déjà frappé, tenté ou menacé de le faire avec ou sans objet contondant? 

3. Votre conjoint a-t-il déjà endommagé ou menacé d’endommager des objets auxquels vous tenez? 

4. Votre conjoint vous a-t-il déjà mis dans une situation difficile en vous entrainant dans une dispute au moment où vous aviez quelque-chose d’important à faire? 

5. Votre conjoint vous a-t-il déjà contraint à faire une dépense qui ne vous convenait pas en utilisant votre bien-être ou celui de vos enfants comme argument pour vous y contraindre? 

6. Votre conjoint vous menace-t-il de s’intéresser à un autre partenaire sexuel, vous invite-t-il à « aller voir ailleurs », parle-t-il souvent de partenaires qu’il a connu dans le passé, de ceux qu’il souhaite avoir dans l’avenir ou de ceux qu’il aurait souhaité avoir? 

7. Votre partenaire vous menace-t-il de vous quitter, répète-t-il qu’il serait mieux sans vous ou évoque-t-il souvent une rupture éventuelle? 

8. Votre partenaire utilise-t-il la sexualité ou la privation de relations sexuelles pour sanctionner vos comportements? 

9. Si votre sexualité n’est pas ce que vous souhaiteriez qu’elle soit…

  • votre conjoint vous en fait-il porter seul la responsabilité ?
  • votre conjoint tente-t-il de vous empêcher de vous satisfaire ?

10. Votre conjoint vous discrédite-t-il au sujet de questions qui vous sont chères ou qui touchent votre identité? (travail, enfants, habillement, loisirs, etc.) 

11. Votre conjoint favorise-t-il que vous entreteniez des relations avec vos proches? Votre famille, vos enfants, vos amis, vos collègues? 

12. Votre conjoint s’intéresse-t-il à ce que vous avez à lui dire ou vos conversations sont-elles laborieuses, insatisfaisantes et stériles? 

13. Avez-vous l’impression que votre conjoint vous prête des intentions que vous n’avez pas. Vous reproche-t-il d’avoir dit des choses que vous n’avez pas dites? Malgré vos mises au point, persiste-t-il à vous prêter des propos qui ne sont pas les vôtres? 

14. Votre conjoint vous reproche-t-il de vous plaindre de lui auprès de tiers? Vous rapporte-t-il des propos défavorables d’autrui à votre endroit? 

15. Votre conjoint refuse-t-il vos propositions de participer aux tâches ménagères alors qu’il se plaint que vous ne faites pas votre juste part et que vous le traitez comme un domestique? 

16. Avez-vous parfois l’impression que votre vie est inutile. Entrevoyez-vous votre décès éventuel comme une libération ? Avez-vous déjà pensé à la meilleure façon d’en finir ? Entrevoyez-vous la possibilité de ne pas faire soigner une maladie grave dont vous seriez éventuellement atteint ? 

17. Lorsque vous avez prévu participer à une fête de famille ou à une activité impliquant des tiers, êtes-vous incertain, jusqu’au moment de l’événement, que votre conjoint vous y accompagnera? 

18. Avez-vous l’impression qu’une crise menace d’éclater, que vous pourriez, sans le savoir, dire ou faire quelque-chose qui pourrait provoquer une crise ou que votre vie est une suite de crises? 

19. Votre conjoint a-t-il l’habitude de quitter ou de menacer de quitter la pièce au moment où vous tentez d’avoir une conversation avec lui? 

20. Avez-vous l’impression qu’avec votre conjoint, vous n’avez jamais raison? 

21. Est-ce que vos conversations aboutissent souvent en dispute? 

22. Est-ce que votre conjoint vous « fait la leçon ? » 

23. Est-ce que votre conjoint vous insulte? 

24. Avez-vous l’impression qu’avec votre conjoint, il y a de nombreux sujets qu’il vaut mieux ne pas aborder? 

25. Votre conjoint respecte-t-il votre volonté quand vous demandez de mettre fin à une conversation qui ne mène nulle-part? 

26. Quand votre conjoint vous pose une question, vous laisse-t-il le loisir d’y répondre, s’intéresse-t-il à votre réponse, en tient-il compte? 

27. Votre conjoint vous pose-t-il des questions qui sont formulées de telle sorte qu’elles sont des affirmations déguisées? 

28. Votre conjoint vous accuse-t-il injustement d’avoir des comportements que vous n’avez pas, d’avoir des défauts que vous ne reconnaissez pas, d’avoir des intentions que vous n’avez pas? 

29. Avez-vous l’impression qu’au moment de prendre une décision (le choix des activités de vacances, l’aménagement de la maison, le menu d’un repas,) votre suggestion ne vaut que si elle convient à votre conjoint et que la réciproque ne vaut pas? 

30. Avez-vous l’impression que votre conjoint sait où vous êtes et ce que vous faites à tout moment?

 

Si, à l’une ou l’autre des questions qui précèdent vous avez reconnu un comportement que vous ou votre conjoint avez déjà eu, vous avez découvert une façon d’améliorer votre relation. Si vous avez tenté sans y réussir d’induire le changement de comportement souhaité, vous devriez considérer la possibilité d’obtenir de l’aide 

6 Réponses à “Etes vous victime de la violence”

  1. Le 6 mars 2016 à 3:24 meline a répondu avec... #

    bonjour….
    J’en ai les larmes aux yeux….
    Presque toutes les affirmations me concernent….
    J’ai la sensation de ne jamais pouvoir m’en sortir…..

  2. Le 22 octobre 2011 à 23:02 equinoxe a répondu avec... #

    L’enfer a commencé dès le début, sournoisement, insidieusement, on me dit femme forte, intelligente et plutot jolie, mais à l’intérieur je suis en morceaux, certains peuvent me trouver froide et hautaine c’est une fausse image je doute de moi en permanence et surtout après toutes ces humiliations, ces coups répétés je crois encore que mon époux va changer et je n’arrive pas à me défaire de cet amour destructeur, pourquoi? je pense qu’il est malade et que je dois l’aider, après tout nous nous sommes mariés pour le meilleur et pour le pire, mais je n’ai eu que le pire avec de courtes périodes de vrai bonheur, pourquoi au fond de moi je reste persuadée qu’il m’aime? JE LASSE MES AMIS QUI VEULENT QUE JE PARTE, mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, il est odieux et merveilleux, c’est le meilleur des hommes et le pire des monstres, je dois partir mais ma vie sans lui semble vide, fade et problématique, dernièrement, il m’a cassé le nez devant les enfants alors que je leur racontais une histoire, je suis partie, pour mes enfants mais je crève a petit feu sans lui, je dois être masochiste ou complètement folle, victime d’un processus? Ce serait au moins une explication, j’ai peur de l’avenir, comment élever seule mes 2 enfants, j’ai pourtant du courage à revendre, je ne recule jamais mais cette fois j’ai peur, et les enfants aiment leur père aussi, comment faire, comment le guérir, comment l’aider

  3. Le 22 octobre 2011 à 22:59 Anonyme a répondu avec... #

    L’enfer a commencé dès le début, sournoisement, insidieusement, on me dit femme forte, intelligente et plutot jolie, mais à l’intérieur je suis en morceaux, certains peuvent me trouver froide et hautaine c’est une fausse image je doute de moi en permanence et surtout après toutes ces humiliations, ces coups répétés je crois encore que mon époux va changer et je n’arrive pas à me défaire de cet amour destructeur, pourquoi? je pense qu’il est malade et que je dois l’aider, après tout nous nous sommes mariés pour le meilleur et pour le pire, mais je n’ai eu que le pire avec de courtes périodes de vrai bonheur, pourquoi au fond de moi je reste persuadée qu’il m’aime? JE LASSE MES AMIS QUI VEULENT QUE JE PARTE, mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, il est odieux et merveilleux, c’est le meilleur des hommes et le pire des monstres, je dois partir mais ma vie sans lui semble vide, fade et problématiques, dernièrement, il m’a cassé le nez devant les enfants alors que je leur racontais une histoire, je suis partie, pour mes enfants mais je crève a petit feu sans lui, je dois être masochiste ou complètement folle, victime d’un processus? Ce serait au moins une explication, j’ai peur de l’avenir, comment élever seule mes 2 enfants, j’ai pourtant du courage à revendre, je ne recule jamais mais cette fois j’ai peur

  4. Le 26 septembre 2011 à 15:43 sérénité a répondu avec... #

    18 sur 30, c’est effrayant, ça l’est encore plus quand après, quand tout est fini, on essaie de se reconstruire et de retrouver la sérénité et qu’en plus, le passé (pas le vôtre) s’acharne contre vous.

  5. Le 25 juin 2011 à 13:52 stephane a répondu avec... #

    je viens juste de me séparé de ma conjointe, car elle m’a prit a la gorge. Mais la haine qu’elle dégageai me faisait peur!.
    Pourtant, j’aurais pu la -MANGER- 10 fois.
    Mais l’homme battu, je crois que cest une des plus pires choses, que nous vivons;
    -physiquement, nous sommes fort,
    -nous ne sommes pas pris au sérieux!
    -Et pour la police, cest l’homme ,qui sort
    du domicile( moi, ca fait 3 fois en 2 sem.)
    -ou bien on est intimidé par eux( plaintes croisées)

  6. Le 5 avril 2011 à 15:16 J. a répondu avec... #

    Ok… j’ai répondu oui à presque toutes ces questions… maintenant, qu’est-ce que je fais? Elle m’a frappé souvent… et si j’avais le malheur de me protéger des coups et qu’elle se faisait mal, elle me disait que c’est moi qui l’avait frappée… J’ai le nez cassé et je respire très mal depuis plus d’un an. Je n’ai jamais osé aller chez le médecin. Mais la violence est bien pire du point de vue psychologique. Elle insulte mon enfant, a détruit tous mes souvenirs d’elle. Mon opinion n’est jamais la bienvenue… je suis toujours un râleur lorsque je n’aime pas quelque chose… par contre, de son côté, tout est une excuse pour m’insulter, me diminuer… Est-ce moi ou bien ces personnes cherchent désespérément à se battre? Parfois, elle me met dans des situations où elle me donne deux choix… et je sais pertinemment que peu importe le choix, elle l’utilisera pour s’engueuler. Que fait-on dans un cas pareil? Je me sens incapable de la laisser… et plus le temps avance et moins j’ai confiance en moi. Je dors mal et ai développé des problèmes d’estomac.

    Dans votre liste, j’ajouterais aussi le fait de disparaître et de ne pas répondre au téléphone pour faire en sorte que l’autre s’inquiète… autre moyen de « punir » que ma conjointe utilise fréquemment.

Ajouter votre réponse

TREGOUREZ E BRO GLAZIK |
agencevirtuel |
rebellesimpliquees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marvus
| Ouled Maallah او...
| PNL, Coaching et Hypnose Er...